Festival Les Guinguettes Du Monde

À Corbeil – Essonnes, samedi 29 et dimanche 30 juin

La 4eme édition des Guinguettes du monde s’organisent, réservez dès maintenant votre wee-kend du samedi 29 et dimanche 30 juin 2024 !

Dans le cadre de la 4ème édition du Festival Les Guinguettes du Monde à Corbeil, le Collectif Musiques et Danses du Monde en Ile-de-France vous invite à vivre le week-end des 29 et 30 juin cet événement unique. Deux jours de musiques du monde et de convivialité, riches en moments d’échanges et de découvertes culturelles !

Le Festival Les Guinguettes Du Monde est un événement unique dans la commune de Corbeil-Essonnes, où la diversité culturelle et le respect se rencontrent dans une parfaite symbiose. Il est le fruit de la rencontre du monde culturel à travers une programmation artistique professionnelle et en développement, de la MJC-CS Fernand Léger, les services municipaux de la ville, le monde associatif et les habitants.

Tous ces acteurs contribuent à leur échelle à la réussite du festival. L’édition 2024 du festival sera plus sobre et responsable en matière environnementale et budgétaire. Le nombre d’associations participantes ne pourra dépasser 40 espaces. 

Edition 2023 des Guinguettes du monde à Corbeil-Essonnes

Les artistes du Collectif Musiques et Danses du Monde
au Festival Les Guinguettes du Monde !

Le Collectif Musiques et Danses du Monde participera à nouveau à cette édition, avec la présence d’artistes de l’Annuaire du Collectif, qui sont au programme de ce week-end multiculturel plein de musiques, de danses et de rythmes du monde.

PACO KONÉ 

Paco Koné vit toutes ses expériences intensément. Il vous les livre sur scène à cœur ouvert. Musicien depuis la nuit des temps à travers ses ancêtres, griots ! Sa musique est toujours à porter de main, instruments ou machines, elle se charge de toutes ses rencontres d’électron libre, rencontre de bars, rencontre de scènes, rencontre du quotidien… A Paris, à Ouaga ou ailleurs, présent au monde, il communique la vie…Une sensibilité à fleur de peau qui se traduit dans une voix indomptée, douce et déchirante sur des rythmes maitrisés qui vont balayer la planète musicale dans les grandes largeurs…
A écouter avec attention, au-delà de votre envie de bouger… mais bougez ! bougez ! sans modération

PARIS KINSHASA EXPRESS

“Le CONGO GROOVE sauce française “

Initié par le musicien Patrick Mundélé et la danseuse Mama Cécilia, le PKE diffuse son énergique “Congo Groove”, motivé par ce besoin de créer des ponts artistiques et culturels.
Musiques chaloupées du bassin congolais revisitées, voix harmonisées, textes imagés mêlant dérision et gravité en lingala et en français: le style unique et métissé du PKE délie les corps mais n’a de cesse d’émouvoir et d’interroger les esprits… Attention le voyage pourrait secouer un peu ! 

AMZIK

AmZik, est un groupe de musique et d’expression kabyle qui a été créé par deux frères jumeaux Nonor et Karim Belkadi et un musicien Khireddine Kati. Leurs premiers pas prend le début en kabylie sous l’inspiration des chansons de Idir, Slimane Azem, Matoub Lounès, tout en s’ouvrant sur les musicalités du monde. Entre musique traditionnelle et nouvelles sonorités, le style de musique d’Amzik (composé de AM- “comme” et -ZIK “avant, littéralement traduit “comme avant”) cherche à s’ouvrir à d’autres influences, dans le but de lier les musiques de leurs racines et d’ailleurs.

NGITA

Ngita et ses musiciens vous transportent dans les rythmes multiples et variés de Madagascar . Chaque région et chacune des 18 ethnies de la Grande Île, a sa musique et sonorité qui lui est propre . Ngita chante une fusion de ces différentes cultures musicales malgaches, en un mélange fougueux de musique traditionnelle, contemporaine et populaire de la Grande Île.
Car Madagascar est un pays où l’on chante et où l’on joue de la musique en toutes circonstances. Les chansons de Ngita sont inspirées du quotidien des habitants de l’île , mais expriment également la défense de grandes causes, telles que la lutte contre la déforestation et la sécheresse, ou encore la douleur de l’exil.

AÀGUT

Chants Percus et Patak !

3 voix de femmes, avec chacune leur personnalité jouent sur scène une partition multiple : Tantôt délicates et touchantes, elles peuvent nous emporter jusqu’à la transe. Les percussions ajoutées à ces polyphonies et polyrythmies, apportent une énergie hypnotique puissante qui invitent à la danse avant de revenir au minimalisme et la pureté d’un chant ancestral. Puisant dans le répertoire populaire des Pyrénées et plus particulièrement du Béarn dont est originaire Caroline SASAL, Aàgut nous amène jusqu’à la Galice, suivant la crête qui relie le Sud de la France au Nord de l’Espagne.

JAPANISTAN

Le son du rubab (luth afghan) se prête de façon étonnamment parfaite aux mélodies venues du Japon. Kengo Saito mêle son héritage japonais à la musique afghane pour faire jaillir les paysages sonores hybrides de Japanistan, une création inédite ‘made in Paris’.
Au concert, le shakuhachi, la flute traditionnelle japonaise au timbre sublime et aérien, rejoint le son envoutant du rubab. Et la résonance majestueuse soutenue du daf et du tombak, les percussions persanes, complète la formation en trio. Cette formation atypique invite à découvrir des cultures musicales originales et au voyage dans l’imaginaire.

AZAHAR

De la Cueca Chilienne, aux rythmes Afro-Colombiens, en passant par les Valses Péruviennes et le Son Jarocho Mexicain, ces musicien.e.s passioné.e.s de musiques traditionnelles interprêtent compositions et airs populaires, en jouant de leurs différentes influences. La poésie des textes d’Azahar, portés par des voix puissantes et des rythmes chaleureux, vous entraîneront dans la danse !

MILLE ET UNE NUIT 

Jadis le malouf était joué au cœur des palais. Douce et classique, cette musique se marie harmonieusement au chant des oiseaux. En lien avec la nature, elle crée une ambiance chaude et conviviale, loin des bruits importuns. Elle est source de joie et de gaieté pour celles et ceux qui l’écoutent.

INSOLITO UNIVERSO

Insólito Universo (nominé aux Songlines Music Awards 2020 et lauréat du Prix Musiques d’ICI 2023) mélange la musique traditionnelle de son Venezuela natal avec des son psychéliques et contemporains.
La poète et compositrice Maria Fernanda Ruette a fondé legroupe à Paris avec Raúl Monsalve et Edgar Bonilla Jiménez. Ayant grandi au Venezuela, ils ont été exposés à un large éventail de styles musicaux, des rythmes afro-caribéens de la côte aux musiques indigènes des plaines.
Ils s’appuient sur ces diverses influences pour créer un son unique, à la fois traditionnel et moderne, qui a captivé le public du monde entier, repoussant les limites des musiques du monde.

I.FOLIA

i.foliá, « le nid » en grec. Car c’est sous le nid d’un écureuil, lors d’une session musicale en forêt, que s’accordent pour la première fois ces deux paires de musiciens amoureux des musiques tziganes et des Balkans. Depuis ce jour, ils se plaisent à combiner, dans toutes les formules possibles du duo au quartet, voix, clarinette, cordes et percussions. Chacun ramène au nid ses trouvailles, glanées lors de parcours erratiques de la Macédoine à l’Asie Mineure : brindilles de chants d’exil, pépites parlant d’amour, heureux ou plus souvent brisé ; alternant entre onirisme, harmonies cristallines, enthousiasme invitant à la danse ou plaintes déchirantes qui évoquent la transe et l’ivresse des bas-fonds grecs.

AZAWAN

Le projet Azawan (« musique » en kabyle) est le fruit d’une rencontre entre Khiredine Kati, musicien de chaâbi algérien, et Martin Guerpin, musicien de jazz et musicologue formé en France, aux États-Unis et au Canada.
Cette musique créative a aussi le mérite de mettre en évidence les nombreuses passerelles possibles entre jazz et chaâbi, tout en proposant un mélange inattendu, à égale distance du folklore et de la world music. 

INFORMATIONS PRATIQUES

Samedi 29 juin – 4h à minuit Dimanche 30 juin – 14h à 21h
Sur le quai Jacques Bourgoin, Corbeil – Essonnes.