Rencontre Dédiée aux danses du monde

Vendredi 24 mai 2024
Dans le cadre du Festival Alors On Danse !

Journée dédiée aux Danses du Monde - 24 mai 2024

Rencontre gratuite et ouverte à tous.tes : danseurs.euses amateurs.trices et professionnel.le.s, associations, enseignant.e.s, porteur.euse.s de projets, chargé.e.s de diffusion, chercheur.euse.s, institutions, etc.

Le vendredi 24 mai de 15h30 à 18h30

Dans le cadre de la déclinaison de son schéma CAP’Amateurs, le Département de la Seine-Saint-Denis a pour objectif de renforcer l’accompagnement d’esthétiques encore peu représentées. Avec un focus sur la danse, cette nouvelle rencontre restituera les éléments clés de l’étude « Sono Mundo en Seine-Saint-Denis. Reconnaître, accompagner et valoriser les pratiques amateures en musiques et danses du monde en Seine-Saint-Denis » réalisée par le Collectif Musiques et Danses du Monde en Ile-de-France .

Sur la base de cette restitution, qui prendra la forme d’une présentation des résultats et d’une table ronde, nous vous proposons d’initier et de débattre ensemble des actions concrètes à développer prioritairement autour des questions liées à la danse au sein de notre territoire

Cette étape permettra de poser avec vous les jalons d’une meilleure reconnaissance et d’un développement des danses du monde en termes de transmission, création et diffusion.

D’ailleurs ces danses… Sont-elles bien d’ici ? 

Reconnaître, accompagner et valoriser les danses du monde en Seine-Saint-Denis.

Un temps d’échange et de mise en commun des expériences afin de favoriser une meilleure reconnaissance des danses du monde en Seine-Saint-Denis.

Horaires :
· 15h30 : accueil café
· 16h – 18h30 : tables rondes

Avec l’intervention de :

Cap Amateurs Musiques et Danses du Monde
Jonathan Ruiz Huidobro – Département de la Seine-Saint-Denis
Zakia Bouzidi – Ville d’Aubervilliers
Mahina Kanum – Conservatoire de Bobigny
Isabelle Anna – Centre Mandapa
Manu Sissoko – Transmission des danses mandingues
Nathalie Garcia Ramos – Flamenco en France
Alexia Traoré – Compagnie Dayma
Raïssa Leï – Compagnie Kif-Kif Bledi
Chantal Loïal – Compagnie Difé Kako
Fanny Delmas – Pôle Éducation artistique et culturelle (projet Assemblé) du CND
Frédérique Latu – Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis
Judith Depaule – Atelier des artistes en exil
Saâdia Souyah – Danseuse et chorégraphe

(sous réserve de modification)

Tables rondes animées par Arihana Villamil, co-autrice de l’Étude Sono MundoJpnathan Ruiz.

Lors des tables rondes, trois axes seront développés :

1.  Reconnaitre les danses d’ici : état des lieux et pratiques de transmission. 

2. Accompagner les artistes dans leur désir de professionnalisation. 

3. Montrer et accompagner les danses d’ici.

Présentation

Danses d’ici mais aussi un peu de là-bas, ce fécond entre-deux a permis de nombreuses hybridations à mille lieues des cadres institutionnels. Elles sont le témoin d’un héritage issu des vagues d’immigration successives et d’un métissage qui sédimentent aujourd’hui la création. En cela, elles incarnent la diversité culturelle, elles sont mêmes transculturelles car elles traversent les courants et les disciplines du classique, du contemporain, du hip hop et des autres danses urbaines.

Danses métissées, danses mixant traditions et urbanité, danses sociales, de couples, danses d’Outre-mer, danses afro, danses s’inspirant des arts martiaux, parades chorégraphiques articulant mode et politique, danses s’inspirant de rituels, danses de bal et nouvelles danses d’expression traditionnelle, celles des peuples dans toute leur diversité.

Les mouvements ont une signification, voyons comment ils s’intègrent à la société à laquelle ils font écho. 

À partir de cette rencontre, il s’agira :

 de montrer la richesse des danses dites du monde d’ici et d’aujourd’hui sur notre territoire ; la modernité, l’énergie et la source d’inspiration qu’elles représentent ; de donner un éclairage sur les musiques à danser et sur le renouveau et l’attrait du bal.

• d’accompagner l’effervescence des pratiques amateurs des danses en lien avec les traditions qui existent hors des institutions 

• de soutenir des artistes, des chorégraphes et leurs projets issus soit directement d’un héritage artistique diasporique, soit d’une appropriation des répertoires dansés venus d’ailleurs ou encore des esthétiques plus urbaines. Quelle que soit l’origine de l’influence, tous et toutes apportent une vitalité indéniable à la création contemporaine.

Rencontre gratuite et ouverte à tous.te.s : danseurs.euses amateur.rices et professionnel.le.s, associations, enseignant.e.s, porteurs.euses de projets, chargé.e.s de diffusion, chercheurs.euses, institutions, etc.

Soirée d’ouverture – spectacle de danse entre amateurs et professionnels 

Pour réserver (gratuit sur réservation dans la limite des places disponibles), cliquez ICI 

  • 19h : Association culturelle et sportive Bambas
  • 20h : Chorégraphies de 4 groupes d’Indans’cité
  • 20h15 : Compagnie La Mangrove – Extrait de sa création 2024 Corpos (2024)
  • 20h45 : Compagnie Encormêlé – « Contre-temps »
  • 21h : Compagnie Move to Circus – Création « Slow release »

L’Embarcadère – 5 rue Édouard Poisson

INFORMATIONS PRATIQUES

Horaire 
15h30 – Accueil Café
16h à 18h30 – Table Ronde

Lieu : à l’auditorium du CRR 93 Jack Ralite
5 rue Edouard Poisson à Aubervilliers
Métro : ligne 7 arrêt Aubervilliers Quatre Chemins
puis 15 min à pied
Bus : 150 ou 170 (arrêt André Karman)