L’Ouverture de Toussaint – Mer. 22 mai

Présenté par Zn Production

Napoleon Maddox, Cheikh Tidiane Seck, Léo Dufourt / Sorg et Jowee Omicil vous invitent à ouvrir les porte de l’histoire pour explorer et partager la vie de Toussaint Louverture grâce au jazz, à l’électro et au hip-hop.

Dans le cadre des musiques du monde au canal, laissez-vous emporter par Jérome Jouannic & Las Papas Gombos !

Le groupe invite à une réinterprétation musicale de la vie de Toussaint Louverture, un général haïtien noir qui combattit pour les armées révolutionnaires françaises puis contre le rétablissement de l’esclavage avant de finir sa vie captif au Château de Joux.

De cette imprégnation, les artistes écrivent et composent des chansons et des poèmes qui partagent la manière dont ils sont personnellement touchés par cette histoire. C’est un voyage dans le temps, avec des sons atmosphériques et des entrevues avec des historiens pour inclure dans leur création l’histoire de cet incroyable combattant de la liberté.

Une création en France et aux Etats-Unis

La première de ce projet a eu lieu en France à l’été 2021, au Château de Joux lors du festival Les Nuits de Joux. Ensuite, les musiciens joueront la création aux États-Unis pour l’Underworld Jazz Festival de Cincinnati en octobre 2022.

Dans le même temps, cette création sera proposée aux festivals et aux institutions qui ont déjà travaillé avec les musiciens dans le passé comme le Festival Banlieues Bleues, À Vaulx Jazz Festival, Jazz à Vienne, Nancy Jazz Pulsations à l’horizon 2022-2023.

Un projet coproduit par la Rodia et le Moloco

Les deux Scènes de Musiques Actuelles du Doubs ont décidé d’allier leurs forces pour donner à ce projet une envergure digne de son ambition artistique. Cette collaboration résume à elle seule la volonté du Moloco et de La Rodia sur leur engagement pour la création et la permanence artistique du territoire.

LINE UP :
Napoleon Maddox
Cheikh Tidiane Seck
Léo Dufourt / Sorg
Jowee Omicil

L'Ouverture de Toussaint - Scènes du Monde au Canal #2

Aàgut – Jeu. 25 avril

Présenté par Amaredja Production

Dans le cadre des musiques du monde au canal, laissez-vous emporter par Aàgut et ses chants polyphoniques et rythmiques qui puisent leurs énergies des Pyrénées, du Béarn et de la Galice.

Trois voix de femmes, avec chacune leur personnalité, jouent sur scène une partition multiple : tantôt délicates et touchantes, elles peuvent nous emporter jusqu’à la transe.

Les percussions ajoutées à ces polyphonies et polyrythmies, apportent une énergie hypnotique puissante qui invite à la danse avant de revenir au minimalisme et la pureté d’un chant ancestral. Puisant dans le répertoire populaire des Pyrénées et plus particulièrement du Béarn dont est originaire Caroline Sasal, Aàgut nous amène jusqu’à la Galice, suivant la crête qui relie le Sud de la France au Nord de l’Espagne. Les arrangements et créations de Caroline, la discrète présence de traitements sonores et sons électroniques dans le respect de l’acoustique et d’un certain minimalisme apportent un versant contemporain qui vient pimenter ce répertoire d’une énergie vibrante.

Créé en 2021, Aàgut est un groupe composé de 3 chanteuses et un percussionniste qui redonnent aux chants des femmes, de la tradition populaire des Pyrenees jusqu’à la Galice, un versant contemporain tant par ses créations et arrangements originaux que par la discrète présence de traitements sonores dans le respect de l’acoustique. 

LINE UP :
Caroline Sasal – Chanteuse
Angélique Zaini – Chanteuse
Miriam Le Guen – Chanteuse
Alan Blum – Batteur et percussionniste

Jérome Jouannic & Les Papas Gombos – Mer. 20 mars

Présenté par Badala Music

Les musiques d’Afrique de l’Ouest revisitées par un batteur français entouré de grands artistes africains. Une “dream team” pour un projet hors du commun !

Dans le cadre des musiques du monde au canal, laissez-vous emporter par Jérome Jouannic & Las Papas Gombos !

Batteur, compositeur et multi-instrumentiste val d’oisien amoureux des musiques africaines, Jérome Jouannic joue aux côtés de grands artistes africains depuis près de 20 ans. 

Il est à l’origine de groupes de renommée internationale qui lui permettent de se produire sur les scènes du monde entier qu’il partage avec de grands noms tels qu’Alpha Blondy, Manu Dibango, Tiken Jah Fakoly, Ballaké Sissoko & Vincent Ségal ou encore Rokia Traoré. 

Il a composé un album de musique africaine selon sa vision de cette musique et s’est entouré de grands artistes africains pour enregistrer son premier album en tant que leader. A découvrir et soutenir ! Dans cet album, Jérome ne parle pas de l’Afrique, mais plutôt « son » Afrique, celle qu’il aime et dont il ne pourrait se séparer. C’est le récit de vécus, un retour sur ses séjours sur ce continent et notamment au Burkina Faso qu’il affectionne particulièrement. L’artiste rend hommage à ces gens qui ont pris une place très importante dans sa vie.

Les Papas Gombos c’est une histoire entre la France et le Burkina, entre Paris et Ouagadougou. Une histoire de vécus et de rencontres comme seule la musique peut en raconter. Les origines diffèrent, les parcours sont multiples mais les destins se croisent inévitablement. Ce qui est sûr c’est que tous les musiciens qui l’entourent dans ce projet ne sont pas là par hasard !

Tout d’abord humainement, se sont tous des amis devenus une deuxième famille pour le batteur. Il a eu l’occasion de jouer avec chacun d’entre eux lors de concerts et tournées mais c’est la première fois que tous ces génies de la musique se retrouvent réunis sur un même projet. C’était donc une évidence, une nécessité, de faire appel à eux.

Mais au-delà de cette fraternité, c’est l’amour de jouer ensemble et de créer qui a réuni ces musiciens dans cette aventure. Musicalement, se sont les seuls musiciens qui étaient à la fois capables de s’adapter aux « délires » musicaux de Jérome et qui avaient suffisamment l’esprit ouvert pour accepter de sortir de leur zone de confort, de casser leurs propres codes.

Dans cet album, on retrouve des instruments traditionnels mais Jérome les a fait sortir de  leur jeux « traditionnels » et c’est aussi cela qui fait l’intérêt et l’originalité de « Ko Zom Silaga ».  Sa musique est porteuse d’émotions et de souvenirs et répand sa chaleur partout où elle passe. Fermez les yeux et ouvrez grand vos oreilles, vous faites déjà partie de l’histoire !

LINE UP :
Jérome Jouannic – batteur, compositeur et multi-instrumentiste
Dramane Dembélé – flûte peule, ngoni, choeurs
Losso Keita – chant
Abdoulaye Dembélé – balafon, choeurs
Moussa Koita – guitare, choeurs
Seydou Koueta – kora
Isaac Tafari – basse