23e FESTIVAL VILLES DES MUSIQUES DU MONDE – du 9 octobre au 9 novembre 2020

Du 9 octobre au 9 novembre 2020, 23e édition du Festival Villes des Musiques du Monde : concerts, spectacles jeune public, débats, ateliers, ciné-concerts…

La musique made in France dans toute sa diversité

L’édition Douce France, c’est la continuité des actions de Villes des Musiques du Monde depuis 23 ans: Une mise en lumière des nouvelles musiques populaires, enracinées dans le local, ouvertes sur le monde, vivantes, innovantes, rassembleuses.

C’est à la découverte d’une « Douce France » façon Charles Trenet Rachid Taha à laquelle nous vous convions, dans nos villes-monde en Seine-Saint-Denis, à Paris et dans le Grand Paris, de scènes en lieux inédits, éphémères ou places détournées.

Une nouvelle génération d’artistes qui mixent esthétiques, styles, répertoires, langues de France et créent les musiques d’aujourd’hui.

Au programme de ces cinq semaines :

De puissantes rencontres de langues, de voix, de rythmes : rock oriental, brass band de Seine-Saint-Denis, rap wolof, afro-beat made in Paris, pop franco-vénézuélienne, chansons populaires, world musette… Concerts, battles, programmation Jeune Public et famille, ateliers de musique et de cuisine, cinés- concerts, débats, expositions …

Des fils conducteurs : La rue – Motivés ! – Electric – Des fourmis dans les jambes  – French connection – Nouvelle scène traditionnelle – 4e Prix des Musiques d’ICI-  Causeries – En actions !

Le tout entre gratuité et prix doux.

Cette édition rend hommage, bien sûr à Rachid Taha mais également à Manu Dibango, Tony Allen, Mory Kanté, Hilaire Penda

Au programme des centaines d’artistes à découvrir dans la programmation : l’Orchestre national de Barbès Mouss & Hakim DuOudTéménik ElectricTiti Robin & Roberto SaadnaLa Caravane passeRoger Raspail Les Primitifs du Futur invitent SansévérinoHakim HamadoucheLa ChicaFanny PollyHaziz sahmaoui & university of Gnawa30 Nuances de Noir(es)Vaiteani Jaipur Maharaja Brass BandArat KiloLa RelèveAtine –  l’orchestre DokonouLindigo Tania Raquel CaetanoPerrine FifadjiSerge Teyssot GayAziz SahmaouiBab el WestMehdi SlimaniTélamuréLindigo C’Franc Black FoxyHommage à Manu DibangoDJ TagadaMayo Hubert TrioReggae street bandHommage à Manu Dibango : Fab Smith (Frères Smith), Wakko (Arat Kilo) et Abou (Abdul & The Gang) + GuestsBal Tzigane : Marcela y los Murchales + Les Frères TataneNoir 1 Keus + Tie and the love Process + Nyoko Bokbae

C’est annulé (maj 08/10/2020)

9 et 10 oct:  Lancement au Fort d’Aubervilliers
10 et 11 oct: Programmation La Courneuve
14 oct : C Franc à La Courneuve
17 oct: Black Foxy + Youce – Micro folie de Sevran
23 oct: Ateliers cuisine & Cafés Chantants – Aubervilliers

Pas d’ici sans ailleurs !

Les musiques et danses traditionnelles se sont enrichies des répertoires venus des quatre coins du monde, musiques et danses qui se jouent désormais sur notre territoire et reflètent l’histoire du peuplement de notre pays. Des musiques du sol en résonance avec les musiques de l’exil : cette édition célèbre la rencontre de nos héritages culturels, et donne à voir et à entendre la diversité de nos identités plurielles, un nouveau patrimoine en commun. Merci à Patrick Lavaud – Nuits atypiques

L’éclectisme des musiques d’ici

Comme à leur époque les répertoires bretons, auvergnats, provençaux ou corses, les musiques et danses arrivées de l’étranger, s’enracinent et s’hybrident. Dans nos régions, nous observons aussi une scène musicale en ébullition qui signe un renouveau des musiques locales et nous rappelle que la tradition est une invention permanente.

Des artistes de France à part entière ou entièrement à part ?

A l’instar de l’artiste Rachid Taha qui proclamait «français pour tous les jours, algérien pour toujours», nombreux artistes revendiquent une appartenance plurielle et proposent des mélodies fruits d’une création à la croisée des influences. Des nouvelles traditions populaires qui s’acclimatent et évoluent pour constituer le terroir des musiques d’ici : un double mouvement musical de la rencontre entre les acteurs des musiques et danses traditionnelles et ces répertoires chorégraphiques et musicaux hérités de notre histoire de peuplement. Souvent ignorés voire méprisés, ces artistes de France, héritiers d’un patrimoine artistique produit de l’immigration participent au dialogue créatif avec les répertoires traditionnels et enrichissent notre palette de nuance.

Ainsi, à l’instar du droit du sol, n’existerait-il pas un droit du son ?

Une édition sous le signe de la découverte

Al Akhareen, Chekidjy, Dafné Kritharas, Kandy Guira, Parranda la Cruz, Sissy Zhou. Ils viennent d’Ile de France, d’Occitanie, de Provence et de Rhône Alpes, et sont les six finalistes du 4e Prix des Musiques d’ICI– Diaspora Music Awards. Les lauréats seront connus mi-novembre après leurs prestations scéniques et délibération du jury. Nous accueillerons cette nouvelle génération d’artistes grâce aux repérages des « capteurs » et réseaux régionaux du prix.

Ce dispositif d’accompagnement initié par Villes des Musiques du Monde propose une action concrète afin de sortir des sentiers battus et permettre la rencontre de ces propositions artistiques avec le grand public.

Ambiance caravane en Seine-Saint-Denis

Avec une empreinte carbone limitée, sans voyager au loin, sans même quitter la Seine-Saint-Denis, département-monde par excellence, le festival invite les spectateurs à voyager en liberté de grandes en petites scènes, à la découverte de géographies de l’interstice, de deltas urbains, de lieux détournés de leur fonction d’origine. Ce n’est pas un hasard si cette itinérance rappelle celle de la « Caravane des Quartiers », une initiative culturelle née il y a plus de 30 ans. Inscrite dans cet héritage, notre caravane, qui fera escale à Aubervilliers, La Courneuve et Saint-Denis, sera riche de propositions artistiques.

Une cartographie non exhaustive de la France d’aujourd’hui

C’est d’ici, depuis notre terroir de Seine-Saint-Denis, département-monde par excellence, de Paris et d’Ile de France que nous donnerons à vivre et à entendre cette grande variation musicale, reflet de notre histoire de peuplement : une cartographie non-exhaustive de la France d’aujourd’hui.

D’une ville à l’autre, nous vous invitons à aller à la rencontre de cette Douce France riche de ses nouvelles traditions populaires.

Affiche 23e Festival Villes des Musiques du Monde 2020

—o—

23e FESTIVAL VILLES DES MUSIQUES DU MONDE – du 9 octobre au 9 novembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *